Billet santé // Health post

Le billet santé #2 – Pourquoi et comment j’ai réduit sodas et boissons sucrées

Bonjour à toutes et à tous!

Lors de mon premier billet de cette catégorie, que vous pouvez retrouver ici, je vous ai parlé de moi, de mon changement de vie et de l’importance d’opérer les changements dans l’alimentation de façon progressive.

Je me rends compte que je n’ai pas mentionné la raison principale de mon changement d’habitudes alimentaires, qui porte pourtant le nom de cette nouvelle catégorie : la santé. Ce matin de janvier 2014, lorsque je me suis pesée et que j’ai vu 102 kilos, ce n’est pas tellement le poids en lui-même qui m’a choquée. C’est plutôt ce qu’un tel poids révélait de mon hygiène de vie.

Ce poids n’était en rien lié à une maladie ou à un traitement médical. C’était 102 kilos de malbouffe que je portais sur moi et soudain, j’ai eu peur pour ma vie. Peur de savoir dans quel état se trouvaient mes organes, mes artères, mes articulations et j’en passe.

Très sincèrement, je me rendais déjà compte des effets sur mon corps puisque j’avais peine à marcher, monter les trois étages qui me menaient à mon appartement de l’époque était une réelle souffrance, faire du sport m’était impossible, etc.

Bien sûr, je n’aimais pas mon corps. Bien sûr, je trouvais qu’aucun vêtement ne me mettait en valeur. Bien sûr, j’avais le sentiment d’être perdue. Mais la peur pour ma santé m’a donné l’impulsion nécessaire pour commencer à changer, doucement mais sûrement.

Tout cela pour vous dire que, petit 1, il n’est jamais trop tard pour commencer quoi que ce soit, même un rééquilibrage alimentaire et, petit 2, je ne suis pas motivée par l’envie de ressembler aux mannequins et/ou professionnelles du fitness, alors vous vous sentirez bien ici, avec moi 🙂

Et si aujourd’hui je vais vous parler des boissons sucrées, c’est tout simplement parce-que c’est par cela que j’ai moi-même commencé mon rééquilibrage alimentaire, il y a presque 4 ans maintenant.

Pourquoi ai-je commencé par cela?

Déjà, je dois replacer les choses dans leur contexte. A l’époque, je ne buvais que des boissons sucrées. Pas d’eau, pas de thé, juste des boissons sucrées et des préparations au café du genre cappuccino, latte macchiato, etc. Je parlerai de ces dernières dans un prochain article 😉

Fin d’année 2013, juste avant de revoir mon hygiène de vie, je buvais environ 1,5l de soda par jour travaillé et jusqu’à 2l un jour à la maison. Pas de chouchou en particulier, je buvais aussi bien du Fanta, que de l’Orangina, de l’Oasis, du Schweppes, de la limonade, du Panaché et bien sûr du Coca Cola.

Maintenant que vous venez de lire ça, je pense que la réponse à ma question plus haut est évidente pour vous comme elle l’a été pour moi. J’ai commencé par opérer un changement au niveau des boissons parce-qu’après m’être pesée et après avoir regardé de plus près ma consommation de boissons sucrées, je me suis rendue compte que si je devais commencer par quelque chose, c’était bien par ça, car c’était clairement dramatique.

Bien sûr, ma surcharge pondérale n’était pas uniquement due à ma surconsommation de boissons sucrées mais une chose était sûre : cela n’était pas sain d’avoir un tel apport quotidien en sucres. En effet, on le sait tous maintenant, sur le long-terme, une telle consommation de sucres, peu importe la forme du produit qui les contient, peut conduire à du diabète et autres graves soucis de santé.

En pratique, ça a donné quoi?

Eh bien en pratique, je n’ai pas tout arrêté du jour au lendemain et sincèrement, ça a parfaitement fonctionné pour moi.

Je suis partie du principe suivant : mon palais, mon cerveau, mon corps se sont habitués à boire ces boissons au fur et à mesure et de plus en plus, de façon graduelle donc si je veux les réduire au minimum de consommation possible un jour, il faut que je déshabitue mon palais, mon cerveau et mon corps lentement, afin qu’un jour ils oublient que ces boissons existent et que je puisse en boire en quantité très raisonnable et surtout, afin que cela ne me manque plus. Car oui, je vous le dis texto : j’ai ressenti les vrais effets du manque les premières semaines! Et même si cette sensation s’estompe rapidement, c’est on ne peut plus désagréable… 😦

Le premier mois, ma seule mission fut de réduire ma consommation de boissons sucrées. Rien d’autre. Opérer des changements progressivement, vous vous souvenez 😉 Je suis donc passée d’1,5l (par jour travaillé) à 3 canettes et de 2l (par jour de repos) à 1,5l. Ce qui m’a également fait changer de mode de consommation en supermarché puisque j’ai cessé d’acheter des bouteilles de 2l et j’ai commencé à acheter des canettes de 33cl, en plus des bouteilles d’1,5l. Le but était de bien mesurer mes quantités et de ne pas m’autoriser le fameux « allez, encore une petite gorgée. La bouteille est entamée de toute façon. Pis sinon il n’aura plus de bulles! ». Aussi, j’ai commencé à me forcer à boire un grand verre d’eau par jour avec du sirop car je détestais l’eau seule à l’époque.

Le deuxième mois, toujours aucun autre changement alimentaire, mais j’ai continué à réduire en passant de 3 canettes de soda les jours travaillés à 2, me forçant à boire deux grands verres d’eau au sirop au travail. Pour les week-ends, je passais à 1l de soda maximum et de l’eau au sirop le reste du temps.

Le troisième mois, gros changements! Le manque étant passé, je suis passée à une canette par jour, aussi bien les jours de semaine que les jours de repos. Et de l’eau seule le reste du temps. Plus de sirop! Et pareil, toujours aucun autre changement que cela car c’était vraiment ce qui me tenait le plus à cœur de changer « rapidement » et je préférais y aller doucement sur le rééquilibrage total et le pérenniser, plutôt que précipiter les choses et rechuter. Ecouter son corps, c’est très important. Il n’y a pas plus important même, donc ne vous basez pas sur un tel qui a fait ceci en tant de temps ou un tel qui a fait cela en tant de temps, écoutez-vous!

Ensuite, le quatrième mois, j’ai commencé à intégrer des changements alimentaires et je suis passée à une canette de soda par semaine. Au début, je vous avoue que je l’attendais de pied ferme ce jour de la semaine où j’allais pouvoir boire mon soda! Puis au fil des semaines, occupée à autre chose, contente de mes changements alimentaires et de ma transformation physique, j’en suis arrivée à ne même plus y penser 😉

Par la suite, j’ai également commencé à boire du thé, qui sera le sujet d’un prochain article 🙂

Ce que je bois aujourd’hui

Aujourd’hui et il en va ainsi depuis environ 3 ans et demis, ma journée type c’est 1l à 1,5l d’eau seule et 2 à 3 grandes tasses de thé/infusions (chauds ou froids). En moyenne, je bois 2l de liquides par jour, parfois un peu plus (s’il fait chaud par exemple), parfois un peu moins (si ma journée est très agitée).

Et pour ce qui est des boissons sucrées, je ne ressens plus le besoin d’en boire, même lorsque je suis en famille ou lorsque je sors avec mes amis. Si vous me le demandiez, je vous dirais que je consomme une canette de soda par trimestre car oui, si j’en ai envie, j’en bois! Mais le fait est que j’en ai très rarement envie. Mon cerveau n’a plus cette notion de soda = convivialité, par exemple. J’ai d’ailleurs toujours des sodas dans mon frigo, pour mes invités, mais moi-même je n’y touche jamais, tant et si bien qu’il m’arrive d’en jeter car leur date est dépassée 😀

Et les boissons « allégées » alors?

Je n’ai jamais été une grande fan du goût des boissons light et/ou zéro donc j’en ai rarement consommé. Si vous en êtes adeptes, sachez que de très sérieuses et très scientifiques études ont prouvé et continuent de prouver depuis plus de 20 ans que la consommation de boissons « allégées » est un appel aux sucres pour notre cerveau et qu’elles ont une forte tendance à causer une fringale dans l’heure suivant la consommation d’une telle boisson.

En gros, vous buvez votre boisson light/zéro afin de ne pas vous sentir « coupable » de boire un soda, mais dans l’heure qui suit vous devenez un puits sans fond car votre cerveau a compris que vous avez essayé de le berner en lui envoyant du « faux » sucre, sa réaction est donc de demander de la nourriture. De plus, votre cerveau ayant compris le manège, il va demander environ 35% de nourriture en plus que ce qu’il aurait demandé en de circonstances normales, afin de prévenir un nouvel épisode de ni-vu-ni-connu-je-t’embrouille comme celui-ci. Oui, il est scientifiquement prouvé que la consommation d’une boisson édulcorée vous fait ingurgiter plus de nourriture au repas suivant. Zéro bénéfices quoi!

Faites donc attention avec ce genre de boisson et sincèrement, sans parler de la dangerosité pour notre santé des édulcorants utilisés dans les boissons dites « allégées », si vous avez vraiment envie de boire une boisson sucrée de temps en temps, de temps en temps hein!, donc pas tous les jours ;-), eh bien buvez un soda « classique ».

Le cas des eaux pétillantes

Personnellement, je n’en bois plus car j’ai constaté il y a environ un an qu’elles me donnent des brûlures d’estomac. Je suis assez fragile du bidou, donc j’évite ce qui lui déplaît. Pourtant, si vous saviez à quel point je n’étais pas contre un bon grand verre de San Pellegrino… Mais le fait est là, il faut savoir écouter son corps et ce qu’il nous dit car ce sont les goûts et les besoins de notre corps qui comptent, pas ceux de notre cerveau et/ou de nos papilles 🙂

En règle générale, je dirais que les eaux pétillantes sont une bonne alternative aux boissons sucrées, simplement limitez-en la consommation si vous avez tendance à être facilement ballonné car cela peut arriver avec les eaux pétillantes. Aussi, certaines sont assez riches en sodium, donc attention si vous êtes hypertendus et devez surveiller votre consommation de sel. Au-delà de cela, c’est une très bonne alternative pour diminuer votre consommation en boissons sucrées et certaines sont même recommandés pour les sportifs en récupération ou en préparation de compétition 🙂

J’espère que cet article sur mon premier changement lors de mon rééquilibrage alimentaire vous a plu!

A très bientôt pour un nouveau billet santé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s